J’adore le yoga et j’adore être dans l’action. Le yoga me procure la double satisfaction d’être intériorisée tout en bougeant. Alors, j’ai toujours balayé doucement la méditation en-dessous du tapis, en restant dans le chemin connu de ma routine yogique. Juste avant Noël, j’ai commencé à ressentir une douleur dans la hanche gauche, comme une inflammation musculaire. Rien de nouveau sous le soleil, me suis-je dit, je connais cette sensation. Dans le passé, toutes les blessures que mon corps a subi étaient du côté gauche. Comme je considère les tensions physiques comme des nœuds énergétiques qui me poussent à me dépasser et à m’étirer davantage, c’est donc ce que je fis, jusqu’à temps que l’inflammation me donne du fil à retordre pour me lever de mon lit, pour m’asseoir dans la voiture et même pour marcher. Ça va se placer, ça va se placer…Un tube de Voltaren et des anti-inflammatoires me soulagent temporairement.

1er janvier 2019. La motivation est à son comble pour commencer l’année en lionne. Pas question que je m’arrête, j’ai beaucoup de projets, et je suis en vacances alors je dois rentabiliser ce temps libre! Après 3 semaines de résistance et souhaitant que ma hanche arrête de brûler, je décide de consulter un professionnel. Après une analyse complète et un réalignement des vertèbres, il lance son verdict : repos complet pour 3 semaines. Et c’est alors que la fenêtre s’est ouverte. Que vais-je faire pour garder la forme si je ne fais pas de yoga?

J’ai beaucoup de passions dans la vie. Je trippe sur le pouvoir de guérison des huiles essentielles, j’ai un intérêt marqué pour les plantes médicinales, j’adore l’effet d’un mantra chanté et j’aime créer des affirmations positives. J’ai toujours un immense plaisir à coudre et je me laisse facilement emporter par la déco sur Pinterest. Alors, devinez ce que je vais faire en l’absence de mon yoga chéri?

Om Shanti Om

Karina

0